Le point de rencontre pour les jeunes talents d’aujourd’hui & l’industrie belge mode & confection de demain

Young Patterns met en relation les demandeurs d’emploi, les étudiants et les jeunes travailleurs avec l’industrie belge mode et confection.
Ce centre est une communauté pour et par des jeunes de moins de 26 ans.
Avec ses ambassadeurs, Young Patterns organise diverses initiatives et événements.

Notre fierté : les ambassadeurs de Young Patterns

Sarah – Marie – Paulien – Sophie – Jitske – Eline – Hester – Pavani – Luna – Merel – Fleur – Amber – Chanel & Zoë

Nous ne pourrions pas le faire sans eux. Ils sont notre inspiration, notre exemple et notre cerveau : les ambassadeurs de Young Patterns. Ils nous nourrissent de leurs propres expériences, ce qui nous permet d’élaborer ensemble différentes actions. Et ils sont également prêts à partager leurs expériences avec vous. N’hésitez donc pas à les contacter.

Projet « jeunes » de l’IREC

Young Patterns est le projet « jeunes » de l’IREC.

L’IREC est l’organisation que vous rencontrerez probablement lorsque vous travaillerez dans l’une des entreprises de mode belges.

L’IREC est le centre de formation pour l’industrie belge mode et confection et fournit des conseils et des formations à tous les salariés des entreprises.

L’IREC offre un soutien aux entreprises qui veulent travailler activement sur leur politique « jeunes ». Il s’agit de les initier aux valeurs et à la vision des jeunes, d’une part, mais aussi de rechercher des jeunes salariés ou stagiaires adéquats, d’autre part.

L’IREC soutient les écoles de mode et leurs enseignants qui aident les jeunes talents à se développer. Ils le font en organisant des expéditions et en proposant une gamme spécifique de formations et de fiches techniques aux enseignants en mode.

D’où vient l’argent ?

Les activités de l’IREC sont en grande partie financées par des fonds provenant des entreprises belges de l’habillement. L’IREC reçoit 0,3 % de la masse salariale de l’industrie. L’IREC finance ainsi la formation et l’aide à la formation des salariés.

Sur base d’accords de coopération, les autorités contribuent également aux ressources de l’IREC. Les autorités flamandes et européennes financent depuis un certain temps déjà des actions spécifiques de l’IREC, telles que des campagnes d’éducation, des projets d’aptitude au travail ou des recherches.

Compte tenu de la situation précaire de nombreux jeunes sur le marché du travail, le gouvernement fédéral belge met également des fonds supplémentaires à la disposition de l’IREC pour des actions destinées aux jeunes. Il s’agit de projets visant à l’emploi des jeunes de moins de 26 ans.

En 2020-2021, il y aura des projets dans de nombreux secteurs, dont l’industrie de la mode et de la confection.

Le gouvernement fédéral fournit un montant supplémentaire de 194 500 € pour les coûts du projet dans notre industrie.

www.irec.be